header fr new

Les Chevaliers hospitaliers de Saint-Lazare suivaient, à l’origine, la règle de Saint-Basile. À partir du XIIème siècle, ils furent soumis à celle de Saint-Augustin. Une rédaction de cette règle datant du tout début du XIVème siècle et faisant la synthèse de la vie religieuse, hospitalière et militaire de l’Ordre a été retrouvée dans une ancienne commanderie, en Suisse.

En 1649 sont imprimés une règle et des statuts qui prennent en compte les transformations de l’Ordre pendant les deux derniers siècles et l’adjonction de l’Ordre de Notre-Dame du Mont-Carmel : possibilités pour certains chevaliers de se marier, vie moins systématique dans une commanderie, pratique d’une spiritualité individuelle s’appuyant sur la lecture quotidienne de l’office de la Vierge. Cette règle et ces statuts seront en vigueur jusqu’en 1830.

Pendant la deuxième partie du XIXème siècle les Chevaliers de Saint-Lazare seront régis par un Statut fondamental mis en place par le Conseil des Officiers et le Patriarche Protecteur.

En 1933 des règles et statuts sont de nouveau rédigés en tenant comptes des réalités modernes, l’état de Dame est créé en souvenir des initiales Sœurs de Saint-Lazare qui soignaient les lépreuses et le statut des chevaliers orthodoxes, anglicans et protestants est officialisé. Alors que le rythme de vie s'accélère dans les décades suivantes, les règles de vie pour les membres sont revisitées et amendées.

L’Ordre de Saint-Lazare est actuellement défini et régi par une Charte Constitutionnelle adoptée à Prague le 21 septembre 2006. Ce document préserve le charisme authentique de l'Ordre basé sur la spiritualité, la charité et la tradition, et il lui permet de fonctionner correctement dans le 21ème siècle pour le bénéfice de ses membres et de ceux qu'ils servent.

La Charte Constitutionnelle est un document public écrit en français, la langue officielle de l'Ordre.